Peace Corps Beginnings

Chers lecteurs francophones, vous trouverez une version française ci-dessous.

Over 50 years ago, Peace Corps volunteers and staff arrived in Morocco. I created this blog to document their stories. The impetus behind its creation was the death of an old friend. Please consider the blog as an invitation to share your reflections on your own service and experiences.

The nineteen sixties was a decade of rapid change. Great achievements  took place  alongside social unrest and political turmoil. In America, the first generation of baby boomers entered college,  African-Americans saw their civil rights affirmed and enforced, and a series of political assassinations shocked and troubled the conscience of the country. Abroad, colonies received independence, wars raged in Asia and Africa, and the Cold War continued unabated as the United States fought in Vietnam.

The first volunteers found themselves far from it all. Few had access to telephones. Many lived in rural, agrarian communities where daily life followed the seasons and the religious calendar. Globalization was still in its infancy. Morocco was fresh from independence. Some of us read Walter Harris’ Morocco That Was or Gavin Maxwell’s Lords of the Atlas feeling that we had missed out on some of the excitement of those times just before the French established their Protectorate. Today we can write our own Morocco That Was.

My longtime friend and fellow Morocco X volunteer, Jim Erickson kindly revises my French, and has translated a number of articles. He also serves in the invaluable role of copy editor. Without him there would be more errors in spelling, grammar, and content. Having said that, I take all responsibility for any errors of fact, and beg the readers’ indulgence.

Please join in to reminisce, share, and celebrate. You can post messages to Recent Posts below. You may notice that I modify my own blog posts from time to time, usually correcting errors of spelling or grammar, but sometimes adding pictures, so if you have enjoyed the photography, revisit this site from time to time.

Dave Brooks, Morocco X

Les débuts du Corps de la Paix au Maroc

Il y a plus de cinquante ans, des volontaires et des administrateurs du Corps de la Paix sont arrivés au Maroc. J’ai créé ce blog afin de raconter mes propres expériences comme volontaire et de donner à mes confrères un véhicule pour le partage de leurs histoires respectives. C’est le décès d’un vieil ami, lui-même volontaire dans notre groupe, qui m’a poussé à le mettre sur pied.

Les années 1960 ont été une période de changement rapide. De grandes réalisations ont eu lieu dans un contexte d’agitation sociale et politique. Aux États-Unis, la première génération des baby-boomers entraient à l’université, les Afro-Américains obtenaient de haute lutte l’affirmation et l’application de leurs droits civiques en même temps qu’une série d’assassinats politiques ont bouleversé et troublé la conscience du pays. À l’étranger, d’anciennes colonies ont acquis leur indépendance, des guerres ont fait rage en Asie et en Afrique et la guerre froide se poursuivait sans relâche alors que les États-Unis s’enlisaient dans une guerre au Vietnam.

Les premiers volontaires se trouvaient bien loin de tout cela. Peu avaient accès au téléphone. Beaucoup vivaient dans des communautés agraires où la vie quotidienne suivait les saisons et le calendrier religieux. La mondialisation ne faisait que commencer. Le Maroc venait d’accéder à son indépendance. Quelques-uns d’entre nous qui avaient lu Morocco That Was de Walter Harris ou Lords of the Atlas de Gavin Maxwell sentaient qu’ils avaient manqué une partie de la fièvre de cette époque juste avant l’établissement du protectorat français. Aujourd’hui nous pouvons écrire nos propres récits d’un Maroc d’autrefois.

Mon ami de longue date et confrère de la cohorte Morocco X, Jim Erickson, révise aimablement mon français et a traduit un certain nombre d’articles. Il agit aussi à titre d’assistant à la rédaction. Sans son aide, il pourrait y avoir plus d’erreurs d’orthographe, de grammaire et de contenu. Ceci étant dit, j’assume l’entière responsabilité de toute erreur de fait, tout en demandant l’indulgence de nos aimables lecteurs.

Bienvenue, chers lecteurs, à notre blog. Si vous avez connu des volontaires qui ont œuvré au Maroc, et avec qui vous avez vécu des expériences, sentez-vous libres de partager vos souvenirs avec nous en cliquant sur Recent Posts ci-dessous. Merci d’être des nôtres, et bonne lecture!

Dave Brooks, Morocco X